Notre liste citoyenne


Unis à gauche pour la Solidarité, l'Ecologie et l'Europe


La crise du COVID nous a tous frappés. Certains ont perdu des proches. D’autres n’ont plus d’emploi, et sont plongés dans la précarité. Le confinement nous a éloignés de ceux avec qui nous travaillons, de ceux que nous aimons, de ceux que nous côtoyons. Et pourtant, il nous a aussi rappelé l’importance de la solidarité, dont nous avons plus que jamais besoin.


Aussi avons nous décidé de présenter une liste de citoyen.ne.s engagé.e.s.  Parents d'élèves, représentants du personnels, représentants de partis politiques de gauche et écologistes, responsables d'associations françaises en Belgique, élus locaux, animateurs de collectifs citoyens et de potagers urbains.


Nous sommes aux côtés des Français·e·s, partout en Belgique - en Flandres, en Wallonie, et à Bruxelles.


Notre collectif est transgénérationnel: nous avons entre 20 et 70 ans - étudiants, retraités, actifs, indépendants...



Cécilia Gondard

Elue sortante, Bruxelles


Conseillère sortante, j’ai été élue pour la première fois en 2014. Depuis 2018, je suis présidente de la commission des finances, du budget et de la fiscalité à l’AFE (Assemblée des Français de l’Etranger) où nous construisons collectivement notre expertise, où nous dépassons nos clivages politiques pour élaborer des positions collectives, et où nous auditons parlementaires et directions des Ministères.


Professionnellement, je travaille dans une ONG sur le financement des politiques de développement, dans laquelle je suis coordinatrice de réseau. J’habite avec ma famille à Bruxelles depuis 12 ans. Mes enfants fréquentent l’école communale de mon quartier. 


Je suis engagée dans l’associatif depuis que je suis étudiante, et au Parti Socialiste depuis une dizaine d’année.




Mathieu Gitton

Parent d'élève, Uccle


Je vis en Belgique depuis 2014, je suis fonctionnaire et actuellement directeur du bureau de représentation permanent d’une banque française auprès des institutions européennes. Marié, deux enfants qui sont tous les deux scolarisés au lycée français.

Me suivre sur Twitter: https://twitter.com/ymatuziak

Facebook : https://www.facebook.com/YMatuziak/

Me contacter: Yelena.matuziak@jeunes-socialistes.be

Yéléna Matuziak

Etudiante, Court Saint Etienne


Étudiante en 3ème année d’études européennes à l’Université de Maastricht et secrétaire internationale du MJS belge, je travaille sur de nombreuses thématiques européennes, nationales et franco-belges via des partenariats avec différentes organisations politiques. 

Au travers de stages et jobs étudiants au sein de différents cabinets ministériels socialistes belges, j’ai eu l’occasion de travailler sur des thématiques nationales. Je fus également candidate aux élections locales d’octobre 2018 ainsi qu’aux régionales en mai 2019. 

Mon combat au sein de la liste Unis à gauche se focalise sur la précarité étudiante. En effet, la crise du Covid 19 aura accentué les problèmes existants liés à la précarité étudiante notamment suite à l’arrêt d’activité de l’Horeca, laissant une grande partie  des étudiant.e.s expatrié.e.s sans source de revenus pour payer leurs études, loyer, … 

Nous nous devons d’apporter une aide à ses compatriotes dont l’avenir est remis en question. 

Facebook : https://www.facebook.com/slowblow59
Groupe des Non-Résidents :

https://www.facebook.com/groups/nonresidents

Jean-François LESIEUR

Alias JF Slowblow, modérateur du groupe des non-résidents contribuables en France, Tournai


4ème sur la liste, je suis un vrai frontalier de 44 ans : je traverse tous les jours la frontière pour aller travailler, mais vis avec ma famille à Tournai. 


Impliqué depuis sa création au sein du groupe des non résidents contribuables en France, j'en suis le moderateur -beaucoup d'entre vous me connaissent sous mon alias:JF Sloblow. Dans notre liste, je porte les questions qui sont au coeur des préoccupations des frontaliers: celles qui concernent la fiscalité.

Me suivre sur Twitter: https://twitter.com/eschwander

Facebook :

https://www.facebook.com/e.schwander.jammot

Elodie SCHWANDER

38 ans, assistante parlementaire au Parlement européen, Jette



Mariée, mère d’un enfant scolarisé à l’école européenne de Laeken, je vis à Jette. Je suis assistante parlementaire au Parlement européen et je milite à la Gauche Républicaine et Socialiste.

Me suivre sur Twitter : https://twitter.com/givaudancedric

Facebook : https://www.facebook.com/CedGiv
Me contacter : cedric.givaudan@gmail.com

Cedric GIVAUDAN

42 ans, assistant de régulation médicale, Comines-Warneton


Je suis transfrontalier depuis 2012, je vis à Comines-Warneton, à quelques mètres de la France. Je travaille au SAMU de Lille en tant qu’Assistant de Régulation Médicale et scolarise encore mes filles dans la ville française d’Armentières, d’où je viens.
Je suis le co-animateur du Mouvement Génération·s Wallonie, le parti créé par Benoît Hamon, mouvement social, écologiste et pro-européen.



Je préside également l’association d’éducation populaire Présence et Actions Culturelles pour ma ville.


Ma position géographique fait de moi un ardent défenseur de la création du statut de transfrontalier et des intérêts des français qui vivent le long de la ligne qui sépare nos pays, mais pas nos vies. 

Sylvie VLANDAS

68 ans, retraitée, Saint-Josse Ten Noode


Actuellement retraitée de la Commission Européenne, j'ai exercé pendant plus de 30 ans dans diverses Directions Générales, notamment pour accompagner les travailleurs dans la reconversion des secteurs de l'acier et du charbon, dans l'accompagnement des politiques d'égalité des chances, de la culture, de l'aide aux pays en développement, de la jeunesse et de la recherche.

J'ai été responsable des processus participatifs pour associer les jeunes aux décisions politiques et leur entrée dans la vie active (livre blanc jeunesse de 2000). 
Auparavant j'ai contribué au soutien des agriculteurs français du secteur des fruits et légumes. En parallèle, j'ai eu un engangement syndical et associatif. Dans ces diverses activités, les aspects sociaux, environnementaux et européens ont guidé mes choix.

Facebook : https://www.facebook.com/fdfzedfzedf

Ludovic TOCHA

40 ans, Gérant du Café du Peuple, Mouscron


En Belgique depuis 20 ans, Je suis indépendant dans le secteur Horeca, à la tête notamment de la Maison du Peuple de Mouscron .

Actif dans le milieu associatif, je milite également au parti socialiste Mouscronnois aux côtés de Fatima Ahallouch (sénatrice et députée au parlement Wallon). En tant que frontalier, la reconnaissance de ce statut qui manque encore de clarté est une priorité à mes yeux".

Me suivre sur Twitter: 

Facebook : 

Me contacter: 

Ghislaine ROBINSON

50 ans, Executive and Team Coach, Woluwe-Saint-Lambert



Mariée, mère de deux grands garçons, j’ai 23 ans de Belgique! J’ai exercé divers métiers et cela fait plus de 10 ans que je suis “executive et team coach”. Aujourd’hui mon cœur de métier est l’accompagnement de la transition écologique: la transformation intérieure des dirigeant.es, des équipes et des systèmes vers un futur résilient et régénérateur.

Nicolas WURM

43 ans, administrateur et vice-président de l'Association pour la Promotion de l'Alsace en Belgique, Watermael-Boitsfort



Consultant en affaires européennes, j’ai été Directeur de la représentation de la Région Alsace puis de la Région Grand Est auprès de l’Union européenne entre 2017 et 2019. Je suis diplômé de l'Université de Strasbourg en Géographie et en Sciences politiques, installé à Bruxelles depuis 20 ans, je suis marié et j’ai deux enfants.
J’ai travaillé dans plusieurs organisations privées et publiques ainsi qu’au sein des institutions européennes. Je suis en outre administrateur de l’Association de Promotion de l’Alsace en Belgique. Je suis attaché à des valeurs fortes de dialogue et de solidarité au service des citoyens et des acteurs économiques et sociaux de nos territoires, en Belgique et en France.   

Me suivre sur Twitter: https://twitter.com/NicolasWurm

Facebook : www.faceboook.com/nicolas.wurm.35

Me contacter: nicolaswurm@hotmail.com

Me suivre sur Twitter: 

Facebook : 

Me contacter: 

Alix COURDESSE HUPKENS

 65 ans, travailleuse bénévole, Liège


J’habite et je travaille à Liège depuis 1970.  J’ai été élue aux dernières élections consulaires et j’ai essayé d’être à l’écoute des compatriotes qui demandaient de l’aide en répondant à leurs questions ou en les faisant suivre à plus qualifiés que moi. 


Je suis à la retraite de mon travail à la Ville de Liège depuis un an mais je continue à travailler bénévolement dans le même emploi.


Je suis mariée depuis 44 ans à Jean-Pierre Hupkens  actuellement échevin de la Ville de Liège. Je reste active dans diverses associations.

Me suivre sur Twitter: 

Facebook : 

Me contacter: 

Nicolas LETE

 40 ans, administrateur au Comité des Régions, Bruxelles


Travaillant au sein des institutions européennes à Bruxelles, j’essaie de m’impliquer fortement dans la vie locale de ma ville d’accueil. J’ai ainsi participé, sous la bannière socialiste, aux dernières élections communales. 

Européen convaincu, j’estime que les élections consulaires sont particulièrement importantes pour faire progresser les droits de tous, où qu’ils vivent sur le continent européen. Je crois enfin que l’union des gauches est la seule manière d’atteindre nos objectifs. Je suis donc particulièrement heureux de représenter le parti socialiste au sein de cette liste diverse ayant fait la place à toutes les sensibilités de gauche qui ont bien voulu travailler ensemble.



Me suivre sur Twitter: 

Facebook : 

Me contacter: 

Virginie LOLLIOT

 36 ans, Conseillère Communale, Qualiticienne, Tournai


Je suis en belgique depuis 10 ans, mère de deux enfants, travaillant dans une société Française Automobile sur Ghislenghien et Conseillère Communale du Parti Socialiste à Tournai.

Je suis également au conseil d'administration du Relai social Urbain de Tournai ainsi qu'à Ideta.

Mon combat est ciblée contre la violences faites aux femmes et aux  enfants



Me suivre sur Twitter: 

Facebook : 

Me contacter: 

David BARTHES

 37 ans, professeur de Sciences Economiques et Sociales au Lycée Français, Anderlecht


Marié et père de deux enfants, je suis diplômé de l’ULB en études européennes et j’exerce la profession de professeur d’économie au sein du Lycée Français Jean Monnet.





Me suivre sur Twitter: 

Facebook : 

Me contacter: 

Hélène MARIAUD

26 ans, coordinatrice de procédures dans un agence d'assurance qualité pour l'enseignement supérieur musical, Bruxelles


Diplômée récemment d’un Master en Gestion Culturelle (ULB) durant lequel je me suis concentrée sur la thématique du statut des artistes, je suis actuellement coordinatrice dans une organisation à portée européenne traitant de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur artistique. Installée en Belgique depuis 8 ans, j’ai été, pendant plusieurs années, lors de mon parcours universitaire élue étudiante dans des organisations tant nationales qu’internationales (Fédération des Étudiant·e·s Francophones, syndicat étudiant belge, et European Students’ Union, organisation coupole européenne). Je suis actuellement membre du Mouvement Génération·s.


Mon engagement passé et actuel est centré sur les questions liées à la jeunesse et aux étudiants, ainsi que sur la défense du milieu culturel et des droits des artistes, deux secteurs qui ont comme point commun d’être touchés de plein fouet par la précarité, situation qui n’a été qu’aggravée par la crise liée au Covid-19.

Aurélien MAZUY

34 ans, Ancien président et co-fondateur de RainBow Rose, Bruxelles



1. Tu es l'un des fondateurs de Rainbow Rose: peux tu nous expliquer ce que c'est, pourquoi vous l'avez créé, et nous parler aussi de ton engagement à HES.


Il y a 8 ans, plusieurs militants LGBTI+ de plusieurs pays européens se sont retrouvés à Budapest lors d'un congrès du Parti Socialiste Européen (PSE) pour relancer Rainbow Rose - un réseau visant à rassembler les groups LGBTI+ des partis socialistes nationaux et rappeler l'importance de l'égalité des droits au sein de notre famille politique européenne. L'objectif était également de soutenir les camarades souhaitant créer une telle structure au sein de leur parti national, et faire le lien entre les partis frères et les associations LGBTI+. J'en ai été le président pendant 4 ans, soit 2 mandats. Nous avons réussi à créer un fort réseau partout en Europe, et créer de nombreuses initiatives LGBTI+ au sein du PSE ou du groupe des démocrates et des socialistes au Parlement européen.

Je suis également au bureau national d'Homosexualité et Socialisme (HES) qui est le réseau LGBTI+ du parti socialiste, et plus récemment qui inclut également le Parti Radical, en charge des questions européennes. Nous sommes force de propositions lors des différentes échéances électorales et mettons à disposition notre expertise pour faire avancer l'égalité des droits en France avec l'appui de nos élu.es au niveau local, régional, national et européen. Nous avons des antennes locales un peu partout en France et je suis en charge de la veille européenne car beaucoup se passe également au niveau de l'Union pour faire avancer les droits LGBTI+.

2. Quels sont les gros enjeux du moment, pour toi, pour les Français de l'Etranger LGBTI+?


Un des grands enjeux pour les Français de l'Etranger est la reconnaissance des enfants nés de PMA à l'étranger, avec la retranscription intégrale des actes de naissance, et nous savons par exemple le nombre important de couples de femmes se rendant en Belgique pour bénéficier de la PMA qui est toujours interdite en France. La Suisse et l'Espagne sont également d'autres pays où des couples Français se rendent pour bénéficier de cette technique.


Bien que le mariage pour tous en France adopté lors du quinquennat de la gauche, il existe encore de nombreux obstacles pour qu'un mariage et les droits familiaux soient pleinement reconnus à l'étranger, et notamment dans les pays où il n'y a pas d'équivalence et/ou des autorités nationales ouvertement anti-LGBTI. On peut constater en Pologne ou Hongrie, une véritable chasse idéologique contre les personnes LGBTI par les gouvernements ultra-conservateurs.


Enfin, en dehors de l'Union européenne, l'homosexualité reste encore pénalisée dans plus d'une soixantaine de pays, et il est important pour les Français.es de pas être inquiétés pour cette raison. De nombreux concitoyens soutiennent également les ONG dans ces pays qui défendent l'ensemble des droits humains.



3. Qu'est ce que tu apprécies particulièrement en Belgique?


Je suis en Belgique depuis 10 ans et apprécie grandement la qualité de vie et la convivialité des Belges. J'ai été très vite intégré et réalisé que même si nous partageons beaucoup entre nos deux pays, il s'agit bien d'une autre culture et art de vivre - et permet d'avoir un peu de recul sur la France. Ce pays est notamment très ouvert sur les questions sociétales. Bruxelles est également une ville extrêmement cosmopolite où il est facile de rencontrer des gens de toute l'Europe et du monde. Le pays est très bien desservi par le train, et il est très facile de visiter l'ensemble du pays en toute tranquillité.

Me suivre sur Twitter: 

Facebook : 

Me contacter: 

Marie-Claude GALLI

Ancienne présidente de l'Accueil des Français d'Anvers


Le soutien aux associations et l'engagement associatif constituent un axe central de la liste "Unis à Gauche pour la solidarité, l'écologie, et l'Europe. Tu es l'ancienne Présidente de l'accueil des Français d'Anvers - peux tu nous parler de cet engagement associatif?



Depuis  que je suis   à Anvers je suis membre de l’Accueil Français d’Anvers 

car des membres sont venus m’accueillir dès qu’ils ont su qu’il y avait une française fraîchement arrivée. L’association m’a beaucoup aidée à me sentir à l’aise dans  une langue et un environnement étrangers mais le plus important : rencontrer des gens qui sont devenus des amis pour la vie. 

 

Toutes ces années j’étais membre actif puis présidente de 2014 à 2017.  Aider les français,  qui arrivent à prendre leurs marques, à connaître la ville, sa culture,  se retrouver pour des moments de convivialité c’est la clé d’une expatriation réussie. 


2. Pourquoi as tu rejoint la liste citoyenne Unis à Gauche pour l'Écologie, l'Europe et la Solidarité? 


J’ai rejoint la liste  unis à gauche pour la solidarité, l’écologie  et l’europe parce que Cécilia Gondard a beaucoup soutenu notre association par sa présence et  ses conseils sur toutes les questions administratives entre la France et la Belgique et j’ai été séduite par son programme  car j’adhère à toutes ses valeurs. 


Il n'y a plus de consulat ni de bureau de vote à Anvers. Notre liste défend la proximité. Comment peut-on la promouvoir à Anvers? 

Depuis des années il n’y a plus de consulat à Anvers et la permanence  et les bureaux de vote ont été supprimés  ce qui fait qu’il faut aller à Bruxelles pour toute démarche ne pouvant être faite en ligne sans compter que certaines personnes ne sont pas à l’aise avec l'informatique.

Nous souhaitons donc le maintien des permanences décentralisées du consulat, rétablissement du Centre de vote, soutien au tissu associatif à travers le fonds STAFE



Facebook : 

https://www.facebook.com/galli.marieclaude


Cyril BENOIT-GONIN

Eco-Jardinier, Forest


Je réside à Forest avec mon fils de quatre ans et demi.

Eco jardinier pour la commune de Forest, je travaille sur des projets de végétalisation en milieu urbain. Que ce soit au travers d’une cuisine la plus naturelle possible, d’achat de ses ingrédients dans une épicerie solidaire, de la culture de sa parcelle au potager Bempt ou de mon intervention dans des jardins citoyens ou sauvages, je mets la nature et la vie sauvage au centre de ses choix.





Sophie MASSON

Assistante aux Ecoles Européennes, Neder-over-Hembeek, 43 ans.


A l'étranger depuis plus de 20 ans (dont 17 en Belgique), j'estime essentiel de soutenir la représentation auprès de l'administration française essentielle pour les expatriés. Je suis d'ailleurs engagée bénévolement auprès des Français de Belgique en siégeant dans la commission électorale en charge de mettre à jour la liste Electorale Consulaire.
Comme beaucoup, j'essaie de concilier de nombreux rôles et engagements (maman solo de 3 enfants, mon boulot, mon rôle en tant que représentante du personnel administratif et de service aux Ecoles européennes, reduire mon empreinte energétique et mes déchets...)


Me suivre sur Facebook :

https://www.facebook.com/henri.piquet


Henri PIQUET

Journaliste à la retraite, Ixelles, 72 ans


Arrivé en Belgique en 1972 pour diverses raisons principalement familiales,  après divers "petits boulots", je commence ma carrière professionnelle à l'agence Belga  (Agence de presse nationale belge). Le choix de la langue française et la proximité avec la métropole y sont pour beaucoup dans le choix de  la Belgique, capitale au coeur de l'Europe, en laquelle je crois fortement.


Après l'élection de François Mitterrand, la gauche non communiste souhaitait que les Français de  l'étranger puissent avoir une expression politique en dehors de l'UFE (de droite), seule organisation qui représenter les Français de l'étranger. Jean Claude Séché, Marie Claire Simon , Jean-Jacques Rateau (radical de gauche) et moi même avont ainsi créé l'Association Français de Belgique - ADFE (Association démocratique des Français de l'Etranger, créée sous l'impulsion de François Mitterand). Le but était de soutenir le gouvernement de gauche à faire voter une loi sur une représentation pluraliste des Français de l'étranger. Plus tard viendra la loi sur l'élection des sénateurs puis des députés. C'est après la réforme de 2012 qu'apparaissent les conseils consulaires tels que nous les connaissons aujourd'hui. 


Ma présence sur une liste d'union est dans mon ADN - comme la défense des valeurs de la gauche, de respect et de solidarité et la défense de nos concitoyens expatriés auprès de la représentation consulaire.


J'ai toujours milité pour l'union de la gauche (plurielle) lorsque celle-ci est possible. C'est dans cet esprit que j'ai  fait le choix de figurer sur la citoyenne liste qui est la seule à répondre aux aspirations de nos concitoyens établis en Belgique.

Me suivre sur Twitter: https://twitter.com/HeleneLBorgne

Facebook : 

Me contacter: 

Hélène  LE BORGNE

Administratrice dans le domaine de la recherche à la Commission Européenne, Gand, 42 ans


Brestoise, j’ai étudié les sciences politiques et les langues à Nantes, Rennes et en Allemagne avant de travailler au Centre National des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CNOUS) puis pour le Ministère français de la Jeunesse et des Sports dans les Ardennes françaises. Depuis 10 ans, je travaille sur les questions de santé (don d’organes et transplantation, maladies rares, recherche) à la Commission Européenne.


J’habite à Gand avec mon compagnon allemand et mon fils qui vient d’y commencer l’école maternelle.


Européenne convaincue, je fais partie de la génération Erasmus et ai vécu en Allemagne et au Luxembourg avant de m’installer en Belgique. Je suis profondément attachée aux thématiques sociales (jeunesse, formation, système et questions de santé etc.) tant au niveau personnel que professionnel. L’écologie est également l’une de mes préoccupations majeures et je vis par exemple sans voiture. Je suis donc heureuse de figurer sur cette liste qui reflète mes préoccupations.